Les maladies nerveuses de la période puerpérale

L’importance du poids de la portée par rapport à celui de la mère rend les petits ruminants particulièrement vulnérables aux maladies du péripartum le plus souvent d’origine métabolique. Une bonne gestion de l’alimentation du troupeau pendant la gestation est la meilleure prévention de ces affections.

 

Hypocalcémie - Hypomagnésémie - Toxémie de gestation