Les maladies nerveuses à prion chez les petits ruminants

Les Encéphalopathies spongiformes subaigues transmissibles sont connues chez les ovins et les caprins depuis le XVIIIème siècle, en particulier avec la tremblante. La découverte de cas d’ESB chez les petits ruminants est beaucoup plus récente puisque le cas caprin n’a été confirmé qu’en 2005. Les agents responsables, encore mal connus sont nommés « agents transmissibles non conventionnels » (ATNC). La composante essentielle de ces agents est une protéine particulière, résistante à la protéinase K, dite « prion ». Il semble y en avoir plusieurs souches pour la tremblante alors que l’ESB serait lié à une souche unique. Les ESST sont une préoccupation majeure en santé publique aujourd’hui. Les cas cliniques paraissent en diminution tandis que l’amélioration des techniques de dépistage permet une meilleure approche du nombre d’animaux atteints sans signes cliniques.

 

tremblante - ESB atypique