Ulysse, chien Labrador mâle non castré âgé de 5 ans

Motif de consultation

Prurit intense depuis l’été précédent (8 mois)

Anamnèse et commémoratifs

  • Otites récidivantes depuis toujours
  • Absence de traitement antiparasitaire depuis un an
  • Déplacements dans le sud de la France depuis trois ans
  • Lésions cutanées depuis deux ans : érythème d’abord sur les oreilles puis extension aux ars et au fourreau, prurit aggravé il y a huit mois
  • Examens réalisés un mois plus tôt : sérologie Leishmaniose négative, dosage T4 limite inférieure

Hypothèses diagnostiques

Entité pathologique
Arguments en faveur

Arguments en défaveur

1) Origine allergique

 

Dermatite atopique
- Race prédisposée
- Age d’apparition des symptômes
- Prurit chronique
- Aspect et topographie lésionnels
- Otites externes récidivantes
DHPP
- Prurit
- Absence de traitement antipuces régulier
- Topographie des lésions

Allergie alimentaire
- Age d’apparition des symptômes
- Prurit chronique
- Aspect et topographie lésionnels
- Otites récidivantes
- Aucun trouble digestif rapporté

2) Origine parasitaire

 

Leishmaniose
- Déplacements dans le sud de la France
- Alopécie et croûtes autour des yeux
- Chien en bon état général
- Symptômes cutanés et localisation peu évocateurs
- Sérologie négative

 

Pyodermite superficielle
- Prurit
- Aspect lésionnel

Dermatite à Malassezia
- Prurit intense
- Aspect et topographie lésionnels
- Odeur rance absente

 

Examens complémentaires

Examen réalisé
But

Résultat

Calque (cou)
Recherche de Malassezia
Positif (faible nombre)
Raclage
Recherche d’ectoparasites
Négatif

 

Conclusion : l’épidémiologie, l’aspect et la topographie des lésions sont très fortement en faveur d’une dermatite atopique et/ou d’une allergie alimentaire, compliquée d’une dermatite à Malassezia. L’hypothèse de Leishmaniose, peu probable n’est pas explorée plus avant pour le moment.

 

Traitement

Principe actif
Nom déposé
Posologie

Traitement et prévention de l’infestation par les puces

Métaflumizone et Amitraz
Promeris ®
1 pipette par mois, à vie
Passer l’aspirateur partout dans la maison
Flufénoxuron et Perméthrine
Tiquanis ® habitat
Diffusion dans l’habitation

Traitement anti-infectieux

 

Amoxicilline et acide clavulanique
Synulox ®
12,5 mg/kg q12h

Traitement de la dermatite à Malassezia : antifongique

 

Kétoconazole
Ketofungol ®
10 mg/kg q24h

Shampooing antiseptique et gel antifongique

 

Kétoconazole
Ketoderm ® sachet
Gel à appliquer deux fois par semaine
Chlorhexidine
Chlorex ® 3%
Shampooing deux fois par semaine

Traitement du prurit : antihistaminique

 

Chlorphéniramine et hydroxyzine
Histacalmine ®
3 comprimés q24h, jusqu’à amélioration

Régime alimentaire d‘éviction : régime ménager constitué d’aliments que le chien n’a jamais mangés pendant 10 semaines

 

 

Suivi

......Il y a peu d’évolution. Un scotch®test met en évidence des bactéries et des Malassezia. L’examen des oreilles permet de détecter une otite bactérienne, qui est traitée par de l’Otolane ® et du Surolan ®. Le traitement initialement mis en place est poursuivi.

......L’évolution est très favorable. Le prurit a disparu, les poils commencent à repousser. Il n’y a plus de Malassezia au scotch®test mais des bactéries sont toujours présentes dans les oreilles. Le traitement est poursuivi pendant trois semaines.

 

......Nous n’avons malheureusement pas de suivi par la suite, il est donc impossible de conclure quant à l’origine alimentaire même si elle est probable. Un test de provocation après dix semaines de régime d’éviction aurait été nécessaire.

Juin 2009,

Cas vu en consultation de parasitologie-dermatologie à l'ENVA, rédigé par Léna Olen et Mylène Vigreux dans le cadre de la thèse dirigée par Dr G. Marignac et codirigée par Dr F. Bernex.

Retour au tableau de cas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Examen clinique

......L’examen clinique général est normal, l’animal est en bon état général. Le prurit n’a pas été observé lors de la consultation. L’atteinte cutanée est importante, multicentrique et symétrique. Les lésions sont fortement érythémateuses et croûteuses en région inguinale, au niveau des ars et des membres antérieurs, dans le cou, sur les oreilles et la face, et associées à une alopécie. La peau est épaissie au niveau du cou, des oreilles et de la région inguinale. On note également un érythème inter-digité et une hyperpigmentation en région inguinale, sur les oreilles et les ars.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tête

Lésions localisées aux oreilles, aux contours des yeux et au chanfrein

 

Cou

Erythème franc, alopécie, croûtes


 

 

 

 

Oreilles (face externe)

Erythème, alopécie, croûtes

Contour des yeux

Croûtes et alopécie

 

Oreilles (face interne)

Erythème, hyperpigmentation

 

 

 

 

Région inguinale

Erythème franc, alopécie, croûtes, hyperpigmentation

 

Membre antérieur

Erythème, hyperpigmentation

 

......Bilan : chien Labrador de 5 ans présentant une dermatose érythémateuse, alopécique et croûteuse, symétrique, fortement prurigineuse, depuis deux ans, localisée d’abord aux oreilles puis étendue à la face, au cou, aux membres et à la région inguinale.