Chat Européen mâle castré âgé de 2,5 ans

Motif de consultation

Prurit et alopécie sur la queue, les flancs et le bas du dos depuis 6 semaines

Anamnèse et commémoratifs

  • Lésions identiques il y a 1 an ayant régressé sans traitement en quelques semaines
  • Vit en pavillon avec 1 autre chat qui ne présente pas de lésions
  • Traitement anti-puces irrégulier des 2 chats (fipronil Frontline®)
  • Croquettes et alimentation humide inchangées

Hypothèses diagnostiques

Entité pathologique
Arguments en faveur

Arguments en défaveur

1) origine allergique
Dermatite par allergie aux piqûres de puces
- Traitement antiparasitaire irrégulier
- Vit avec un autre chat, non atteint
- Alopécie du dos, de la queue, du ventre et des flancs
- Prurit
-
Allergie alimentaire
- Accès à l’extérieur (aliment dans les poubelles, donné par les voisins ?)
- Dermatose non saisonnière
- Alopécie du dos, de la queue, du ventre et des flancs
- Alimentation inchangée
Dermatite atopique
- Age (6 mois-3 ans)
- Alopécie du dos, de la queue, du ventre et des flancs
- Prurit
-
2) origine fongique
Dermatophytose
- Contact avec d’autres chats possible
- Prurit
- Alopécie du dos, de la queue, des flancs et du ventre
- Absence de contagiosité
- Localisation et lésions atypiques

3) origine comportementale

Anxiété
- Alopécie touchant le dos, les flancs, le ventre
- Aucun changement de milieu de vie
- Toilettage non exacerbé
- Prurit

 

Examens complémentaires

Examen réalisé
But

Résultat

Peignage
Recherche d’excréments de puces
Quelques excréments de puces visibles
Moquette
Mise en culture de dermatophytes
Culture négative
Calque par impression sur lame
Mise en évidence de signes de surinfection bactérienne
Aucune anomalie visible

 

Diagnostic: Alopécie extensive féline secondaire à une dermatite par allergie aux piqûres de puces

 

Traitement

Principe actif
Nom déposé
Posologie

Indications

Sélamectine
Stronghold®
8 mg/kg en spot-on. 2 applications à 15 jours d’intervalle puis toutes les
3 semaines sur les 2 chats
Prévention des piqures de puces sur le patient et les congénères
Flufenoxuron
Perméthrine
Tiquanis habitat solution préssurisée®
A pulvériser sur les lieux de couchage de l’animal en association avec un nettoyage à l’aspirateur à pleine puissance dans toute la maison
Traitement de l’infestation par les puces dans l’environnement

 

Suivi

......Les propriétaires ne se sont pas présentés à la consultation de suivi.

Discussion

Des diverses expressions cliniques de la DHPP féline

......La DHPP (dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces) peut s’exprimer sous diverses formes cliniques. Le prurit est une constante des allergies et la DHPP en est la première cause chez le chat. Les pyodermites secondaires au grattage sont rares chez le chat mais doivent être recherchées.

......La dermatite miliaire est la plus fréquente forme de présentation de DHPP. En effet celle-ci apparaît dans 65 à 85% des cas de DHPP [1]. Il s’agit de l’éruption de papules avec des croûtes au niveau de la ligne du dos, du cou et de la tête. C’est une pathologie qui se sent au toucher plus qu’elle ne se voit (impression de papier de verre).
......L’alopécie extensive féline (ou alopécie auto-induite) est consécutive au léchage important que s’inflige l’animal, principalement sur l’abdomen, les flancs, la queue et les cuisses. En effet, un prurit secondaire à une hypersensibilité entraîne une irritation de l’animal. Cette irritation peut être associée à un stress environnemental ou une maladie. Le léchage est alors exacerbé d’où la perte de poils aux endroits les plus accessibles [1]. Le diagnostic différentiel doit être fait avec l’ allergie alimentaire et la dermatite atopique, d’autres hypersensibilités.

......Ces 2 formes cliniques sont les plus courantes pour la DHPP. D’autres expressions existent mais sont beaucoup moins spécifiques d’une DHPP.
......On citera le complexe granulome éosinophilique s’exprimant sous 3 formes (ulcère indolent, plaque éosinophilique, granulome éosinophilique) et dont le diagnostic différentiel englobe un très grand nombre de maladies.
......Le prurit cervico-facial est fréquent mais très peu spécifique d’une DHPP. Il évoque plus spécifiquement une allergie alimentaire ou une dermatite atopique. Son diagnostic différentiel inclut également les dermatophytoses et la gale d’oreilles (otacariose) [2].

......Il existe aussi des cas où différentes formes cliniques spécifiques du chat cohabitent sur le même animal de façon concomitante ou différée dans le temps, et dont le support allergique a des origines différentes (allergie alimentaire et DHPP par exemple) [2].

Bibliographie

[1] Prost C. Les dermatoses allergiques du chat. Pratique Médicale et Chirurgicale de l’Animal de Compagnie, 1993, 28 : 151-164.

[2] Scott DW, Miller WH, Griffin CE. Muller & Kirk’s Small Animal Dermatology, 6th edition, Saunders, 2001, 632-635.

Juin 2009,

Cas vu en consultation de parasitologie-dermatologie à l'ENVA, rédigé par Léna Olen et Mylène Vigreux dans le cadre de la thèse dirigée par Dr G. Marignac et codirigée par Dr F. Bernex.

Retour au tableau de cas

Accès à la discussion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Examen clinique

......L’animal est en bon état général et ses constantes vitales sont dans les valeurs usuelles. L’examen dermatologique montre une atteinte multicentrique sur la croupe, la queue, les flancs, et le ventre. La dermatose est prurigineuse avec quelques croûtes mais également alopéciante. Le reste de l’examen clinique est normal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ventre
Alopécie érythémateuse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Détail du dos
Zone alopécique et croûteuse prurigineuse
Alopécie touchant toute la base du dos et de la queue

 

......Bilan : Chat mâle castré de 2,5 ans présentant une dermatose prurigineuse alopéciante et légèrement croûteuse au niveau du dos, de la queue, des flancs et du ventre, ayant récidivé avec résolution spontanée la première fois.
......

......Cet aspect lésionnel est celui d’une alopécie extensive féline (ou alopécie auto-induite) dont la cause primaire reste à déterminer.