Zoé, chienne Yorkshire terrier stérilisée âgée de 4 ans

Motif de consultation

Lésions cutanées évoluant depuis un an, initialement localisées en région dorso-lombaire, sous forme de croûtes, puis étendues à toute la ligne du dos

Anamnèse et commémoratifs

  • Absence de prurit en début d’évolution
  • Traitement déjà prescrit : antiparasitaire externe (imidaclopride, perméthrine : Advantix ®) et corticoïdes, sans amélioration

Hypothèses diagnostiques

Entité pathologique
Arguments en faveur

Arguments en défaveur

1) Origine parasitaire

 


Pulicose

- Localisation et aspect des lésions (alopécie, squamosis, érythème, croûtes en région dorso-lombaire)
- Prurit secondaire
- Aucune efficacité de l’antiparasitaire
Cheylétiellose
- Localisation et aspect des lésions (alopécie, squamosis, érythème, croûtes en région dorso-lombaire)
- Prurit secondaire
Pyodémodécie



- Aspect des lésions
- Localisation des lésions
- Age de l’animal

2) Origine fongique

 

Dermatophytose
- Race prédisposée
- Signes cliniques
- Antiparasitaire et corticoïdes inefficaces
- Age de l’animal
- Prurit

3) Origine allergique

 

Dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces
- Aspect lésionnel
- Antiparasitaire et corticoïdes inefficaces
- Prurit modéré et secondaire

4) Origine immunitaire

 

Pemphigus foliacé
- Animal adulte
- Dermatose croûteuse
- Lésions uniquement localisées sur le dos (absence d’atteinte de la face)

5) Origine tumorale

 

Lymphome cutané T épithéliotrope
- Signes cliniques persistant depuis un an
- Aucune efficacité des traitements
- Animal jeune, en bon état général

 

Examens complémentaires

Examen réalisé
But

Résultat

Scotch®test
Recherche d’ectoparasites
Négatif
Raclage profond
Recherche de Demodex
Négatif
Examen à la lampe de Wood
Mise en évidence de spores de Microsporum canis
Négatif
Calque sur le dos
Recherche de complications infectieuses
Présence de nombreux granulocytes neutrophiles
Examen histologique
Caractérisation des lésions
Dermatophytose

 


Diagnostic : dermatophytose

Traitement

Principe actif
Nom déposé
Posologie

Indications

Enilconazole

Imaveral ®
Solution diluée à 0,2%, deux fois par semaine pendant 15 jours, puis une fois par semaine les 15 jours suivants
Traitement topique de la dermatophytose
Itraconazole
Itrafungol ®
5mg/kg q24h, 7 jours puis arrêt 7 jours puis reprise 7 jours
Traitement systémique de la teigne
Enilconazole
Clinafarm ® fumigène
Nettoyage de la maison
Désinfectant anti-dermatophytique pour l’environnement

 

Suivi

 

 

 

 

 

 

......Les propriétaires rapportent un arrêt du prurit. Les poils commencent à repousser, de couleur plus foncée. Un prélèvement à l’aide d’une moquette stérile est réalisé en vue d’une mise en culture pour rechercher la présence de dermatophytes. Le traitement initialement mis en place est poursuivi.

 

 

 

 

 

 

 

......L’évolution clinique est bonne, les poils ont totalement repoussé. Le résultat de la culture fongique est revenu négatif. Le traitement systémique est arrêté, les applications d’Imaveral ® seront suspendues si les résultats d’une nouvelle moquette reviennent négatifs un mois plus tard.

 

Discussion

Diagnostic de la dermatophytose

......La présentation clinique chez ce chien est évocatrice d’une dermatophytose : alopécie nummulaire, érythème, présents depuis un an sur la ligne du dos et n’évoluant pas. Afin de poser un diagnostic de certitude, la réalisation d’examens complémentaires est nécessaire.

Bibliographie


[1] Moriello KA, Treatment of dermatophytosis in dogs and cats: review of published studies, Veterinary Dermatology, 2004, 15:99-107.
[2] Kano et al, Direct detection of dermatophytes in skin samples based on sequences of the chitin synthase 1 (CHS1) gene, Journal of Veterinary Medical Science, 2003, 65(2):267-270.

Juin 2009,

Cas vu en consultation de parasitologie-dermatologie à l'ENVA, rédigé par Léna Olen et Mylène Vigreux dans le cadre de la thèse dirigée par Dr G. Marignac et codirigée par Dr F. Bernex.

Retour au tableau de cas

Accès à la discussion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Examen clinique

......L’animal est en bon état général. L’examen dermatologique révèle la présence de zones alopéciques nummulaires multicentriques, associées à un érythème, des pustules et des croûtes, localisées à la ligne du dos. Des zones d’hyperpigmentation cutanée sont présentes à l’endroit d’anciennes croûtes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dos

Alopécie nummulaire, érythème, hyperpigmentation, croûtes

Bilan : chienne Yorkshire terrier stérilisée de 4 ans présentant depuis un an une atteinte cutanée modérée, multicentrique, caractérisée par une alopécie nummulaire, un érythème, des pustules et des croûtes, ne rétrocédant pas au traitement antiparasitaire externe et anti-inflammatoire déjà mis en place.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour au tableau de cas