Max, chien Bichon maltais mâle âgé de 5 ans
Poids=4,8kg

Motif de consultation

Alopécie et squamosis depuis 3 mois

Anamnèse et commémoratifs

  • Initialement localisé aux flancs, puis étendu au thorax, à la région inguinale et à l’arrière-train
  • Absence de prurit
  • Voyages réguliers en Guadeloupe
  • Traitement antipuces : fipronil (Frontline ®) tous les mois

Hypothèses diagnostiques

Entité pathologique
Arguments en faveur
Arguments en défaveur
1) Origine parasitaire

 

Leishmaniose

- Alopécie et squamosis
- Voyage récent en zone d’endémie
- Animal en bon état général,
- Absence de poly-adénomégalie

2) Origine génétique

 

Adénite sébacée granulomateuse
- Alopécie symétrique et squamosis
- Age
- Race prédisposée
- Absence d’odeur rance et de manchons pilaires macroscopiques
Dermatose répondant à la vitamine A

- Alopécie et squamosis
- Age
- Race non prédisposée
- Absence d’odeur de rance et de manchons pilaires macroscopiques
Ichtyose

- Squamosis
- Alopécie symétrique
- Race non prédisposée

3) Origine tumorale

 

Lymphome cutané T épithéliotrope
- Alopécie et squamosis
- Animal jeune en bon état général

 

Examens complémentaires

Examen réalisé
But

Résultat

Prise de sang
Sérologie Leishmaniose
Négatif
Examen histologique
Caractérisation des lésions
Hyperkératose orthokératosique des follicules pileux superficiels, séborrhée discrètement inflammatoire

 

......Conclusion : probable séborrhée répondant à la vitamine A (séborrhée idiopathique non exclue), diagnostic de certitude après épreuve thérapeutique.

Traitement

Principe actif
Nom déposé
Posologie

Indications

Rétinol
Avibon ®
1000 UI/kg q48h
Apport exogène de vitamine A
Phytosphingosine
Douxo® séborrhée spot-on
1 pipette 2 fois par semaine
Traitement de l’état kérato-séborrhéique

Suivi

......Les symptômes cutanés ont regressé dans les deux mois qui ont suivi la mise en place du traitement, confirmant ainsi l’hypothèse d’une dermatose améliorée par la vitamine A.

 

Diagnostic : dermatose améliorée par la vitamine A

Discussion

......La présentation clinique de ce cas est peu évocatrice d’une dermatose améliorée par la vitamine A.
Cette entité pathologique, rarement décrite, touche principalement chez des chiens adultes, dans les races Cocker (Spaniel et Américain), Labrador, Schnauzer nain et Setter Gordon. Aucune étude n’a permis de mettre en évidence une réelle carence en vitamine A [1].


......Les principaux symptômes cutanés sont un squamosis caractérisé par des squames compactes, des comédons, des manchons pilaires (localisées surtout aux membres et au tronc), ainsi qu’une odeur rance [2]. Les complications infectieuses sont fréquentes. L’expression clinique dans notre cas est donc peu caractéristique.


......Le diagnostic de certitude est difficile à poser. A l’examen histo-pathologique d’une biopsie cutanée, l’observation d’une hyperkératose orthokératosique ou parakératosique, associée à une dilatation de l’infundibulum folliculaire [1,2] permet d’orienter le clinicien vers cette hypothèse, mais ce n’est qu’après une épreuve thérapeutique avec régression des symptômes qu’on peut poser le diagnosic de dermatose améliorée par la vitamine A.


......Le traitement fait appel à de la vitamine A (1000 UI/kg/jour en moyenne) et à des agents kératomodulateurs. Une rémission est généralement obtenue en 2 à 3 mois, mais des rechutes sont fréquentes à l’arrêt du traitement et un apport exogène de vitamine A est souvent nécessaire à long terme voire à vie [1]. La posologie de vitamine A utilisée dans notre cas est très supérieure à celle décrite dans les études, la limite de toxicité n’est pas connue mais elle est certainement beaucoup plus élevée que notre posologie (une étude a montré qu’un traitement de 10 mois avec 25000 UI/kg/jour n’entraînait pas d’effet secondaire).

Bibliographie

[1] Scott DW, Vitamine A-responsive dermatosis in the Cocker Spaniel, Journal of the American Animal Hospital Association, 1986, 22: 125-129.
[2] Ihrke PJ, Goldschmidt MH, Vitamine A-responsive dermatosis in the dog, Journal of the American Veterinary Medical Association, 1983, 182: 687-690.

Juin 2009,

Cas vu en consultation de parasitologie-dermatologie à l'ENVA, rédigé par Léna Olen et Mylène Vigreux dans le cadre de la thèse dirigée par Dr G. Marignac et codirigée par Dr F. Bernex.

Retour au tableau de cas

Accès à la discussion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Examen clinique

......L’animal est en bon état général. Concernant l’examen dermatologique, on observe une alopécie symétrique diffuse au niveau du tronc et des membres postérieurs, associée à un squamosis psoriasiforme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alopécie diffuse localisée au thorax, aux flancs et aux membres postérieurs

 

 

 

 

Flanc gauche

Alopécie et squamosis

 

Postérieur droit

Alopécie diffuse

 

 

 

 

Région thoracique droite

Alopécie diffuse et squamosis

 

Région inguinale

Alopécie et hyperpigmentation

 

Squames de grande taille

....