Pacha, chat européen mâle âgé de un an

Motif de consultation

Prurit et alopécie en région abdominale

Anamnèse et commémoratifs

  • Alopécie apparue initialement au niveau de la queue puis extension à la région abdominale
  • Traitement antipuces irrégulier
  • Vit avec trois autres chats présentant les mêmes symptômes mais d’intensité moins marquée
  • Accès libre à l’extérieur

Hypothèses diagnostiques

Entité pathologique
Arguments en faveur

Arguments en défaveur

1) Origine allergique

 

Dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces (DHPP)
- Traitement antipuces irrégulier
- Vit avec d’autres chats non traités contre les puces et présentant les mêmes lésions
- Prurit
- Alopécie extensive


2) Origine fongique

 

Dermatophytose - Contagiosité
- Jeune chat
- Alopécie
- Localisation et symétrie des lésions

 

......L’hypothèse de dermatophytose, peu probable par rapport à la DHPP, n’a pas été explorée. On aurait pu réaliser une culture mycologique afin de l’exclure.


Diagnostic : dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces

Traitement

Principe actif
Nom déposé
Posologie

Indications

Imidaclopride
Advantage ®

 

Une pipette tous les 15 jours pendant deux mois puis une pipette par mois à vie
Antipuces
Flufénoxuron et Perméthrine
Tiquanis ® habitat
Application dans toute la maison
Traitement de l’environnement contre les puces
Passage de l’aspirateur dans toute la maison

 

Suivi

......Il n’y a pas eu de suivi à l’école.

Juin 2009,

Cas vu en consultation de parasitologie-dermatologie à l'ENVA, rédigé par Léna Olen et Mylène Vigreux dans le cadre de la thèse dirigée par Dr G. Marignac et codirigée par Dr F. Bernex.

Retour au tableau de cas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Examen clinique

......L’animal est en bon état général. A l’examen du pelage, on observe des excréments de puces, mais aucun ectoparasite n’est visible. Aucun prurit n’a été observé au cours de la consultation. L’animal présente une alopécie diffuse symétrique localisée à la queue, à la face postérieure des cuisses, en région dorso-lombaire et sur les flancs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Région dorso-lombaire, flancs, face postérieure des cuisses, queue

Alopécie diffuse symétrique
= alopécie extensive

 

 

......Bilan : chat de un an, non traité contre les puces, vivant avec trois autres chats ayant des lésions similaires, présentant une dermatose prurigineuse et alopéciante localisée en région dorso-lombaire, à la queue et à la face postérieure des cuisses.