Jessika, chienne Epagneul breton stérilisée âgée de 14 ans

Motif de consultation

Fissuration des coussinets et croûtes sur l’ensemble du corps, présents depuis un mois et demi, avec dégradation de l’état général depuis 15 jours (abattement, dysorexie, PUPD)

Anamnèse et commémoratifs

  • Traitement symptomatique mis en place (antiseptique et antibiotique local), sans amélioration
  • Suspicion d’atteinte hépatique par le vétérinaire traitant : examen biochimique = augmentation des ALAT

Hypothèses diagnostiques

Entité pathologique
Arguments en faveur

Arguments en défaveur

1) Origine métabolique

 

Syndrome hépato-cutané



- Lésions quadripodales
- Epaississement et fissuration des coussinets
- Atteinte des points de pression
- Erythème, érosion et croûtes
- ALAT augmentées,
- Selles colorées
- Animal âgé en mauvais état général
- Douleur
Dermatose répondant au zinc
- Lésions croûteuses et érythémateuses
- Localisation des lésions
- Race non prédisposée
- Animal âgé
- Absence d’état kérato-séborrhéique

2) Origine auto-immune

 

Pemphigus foliacé
- Epaississement des coussinets
- Erythème, alopécie et croûtes
- Animal âgé en mauvais état général
Lupus Erythémateux Systémique
- Atteinte de l’état général
- Symptômes cutanés (alopécie, érythème, croûtes localisées au niveau de la face, des jonctions cutanéo-muqueuses et des doigts)
- Pâleur des muqueuses
- Race non prédisposée
- Animal âgé
- Aucun signe d’atteinte articulaire

3) Origine endocrinienne

 

Syndrome de Cushing
- Animal âgé
- PUPD
- Peau fine
- Alopécie
- Race non prédisposée
- Lésions dermatologiques plutôt localisées au tronc

 

Examens complémentaires

Examen réalisé
But

Résultat

Calque, scotch®test

Recherche d’une surinfection bactérienne
Quelques coques et des polynucléaires neutrophiles en quantité importante
Analyse d’urine
Exploration de la PUPD
Bilirubine+++
Prise de sang
Numération-formule sanguine
(muqueuses pâles)
Diminution du nombre de globules rouges, de réticulocytes, du taux d’hémoglobine, de l’hématocrite
=> Anémie hyporégénérative
Examen biochimique
PAL et ALAT augmentés, autres paramètres normaux
=> Atteinte hépatique

Echographie abdominale

Exploration hépatique
Foie de taille diminuée, aux contours irréguliers, parenchyme très hétérogène et hypo-échogène
=> Aspect du foie compatible avec une hépatite chronique, une cirrhose, une fibrose

 

Conclusion : tous ces éléments orientent donc fortement vers un syndrome hépato-cutané : les lésions cutanées, les paramètres hépatiques augmentés ainsi que les images échographiques. Le diagnostic de certitude nécessiterait la réalisation d’une biopsie cutanée.

 

Diagnostic probable : syndrome hépato-cutané

 

Traitement

Principe actif
Nom déposé
Posologie

Indications

Gluconate de Zinc
1mg/kg q8h
Effet anti-fibrotique hépatique, protecteur cutané, réduction de la carence en cas d’insuffisance hépatique
Chlorhexidine
Hibitane ®
Solution 0,05% q24h
Antisepsie des plaies
Enrofloxacine
Baytril ®
5mg/kg q24h
Traitement des surinfections

 

Suivi

......Il n'y a pas eu de suivi à l'école.

Discussion

......La particularité de ce cas tient dans le fait que le propriétaire de l’animal consulte pour des lésions cutanées, qui révèlent en fait l’existence d’une maladie interne.


......Le syndrome hépato-cutané, encore appelé dermatite nécrolytique superficielle ou érythème nécrolytique migrant, est une affection assez rare. Son étio-pathogénie est mal connue chez le chien, deux origines sont impliquées. Dans moins de 10% des cas, une tumeur pancréatique (glucagonome) responsable d’une hyperglucagonémie, est à l’origine des symptômes [1]. Le glucagon, par ses effets catabolisants, entraîne une hypoaminoacidémie et secondairement un déficit nutritionnel des kératinocytes en acides aminés, zinc et acides gras essentiels. Dans la majorité des cas, la maladie est associée à une atteinte hépatique chronique, dont l’origine reste souvent inconnue (utilisation de Primidone, Phénobarbital, ingestion de mycotoxines rapportés), responsable d’une hyperglucagonémie (dégradation du glucagon par le foie) [2].

......Les symptômes cutanés précèdent généralement les signes d’insuffisance hépatique, ils sont assez évocateurs : on observe une dermatose symétrique, érosive, ulcérative et croûteuse au niveau des jonctions cutanéo-muqueuses et des points de pression, associée à un épaississement des coussinets [2].

......Le diagnostic de certitude passe par la réalisation de biopsies cutanées. Les lésions histologiques sont caractéristiques, fréquemment appelées lésions « bleu-blanc-rouge » [3] :

......Le traitement est palliatif (supplémentation en acides aminés, Zinc, acides gras essentiels), afin d’améliorer le confort de l’animal mais le pronostic reste sombre (médiane de survie de 5 mois après l’apparition des lésions cutanées) étant donné l’irréversibilité des lésions hépatiques. Cependant, en cas de glucagonome, une exérèse chirurgicale peut être envisagée [3].

Bibliographie

[1] Torres S et al, Superficial necrolytic dermatitis and a pancreatic endocrine tumour in a dog, Journal of Small Animal Practice, 1997, 38: 246-250.
[2] Bond R et al, Metabolic epidermal necrosis in two dogs with different underlying diseases, The Veterinary Record, 1995, 136: 466-471.
[3] Cadiergues MC et al, le syndrome hépato-cutané : étude d’un cas et synthèse de données actuelles chez le chien, Revue de Médecine Vétérinaire, 2000, 51: 1047-1052.

 

Juin 2009,

Cas vu en consultation de parasitologie-dermatologie à l'ENVA, rédigé par Léna Olen et Mylène Vigreux dans le cadre de la thèse dirigée par Dr G. Marignac et codirigée par Dr F. Bernex.

Retour au tableau de cas

Accès à la discussion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Examen clinique

......A l’examen général, nous observons une pâleur des muqueuses, ainsi qu’un ptyalisme important. Concernant l’examen dermatologique, les lésions sont généralisées et caractérisées par une alopécie, un érythème, des croûtes et des fissurations (coussinets).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tête

Erythème et alopécie au niveau des babines et de la gorge

 

Tarse et coude

Croûtes et érythème

 

Ventre

Poils clairsemés, peau fine, lésion croûteuse circulaire de 2cm de diamètre

 

Région périnéale

Alopécie nummulaire, érythème et croûtes au-dessus de la vulve

 

Coussinets

Fissurations, érythème, croûtes

Bilan : abattement, PUPD, dysorexie, lésions quadripodales, lésions multifocales des points de pression, augmentation des transaminases.