Kératites non ulcératives

Inflammation de la cornée pouvant siéger en surface, en profondeur ou sur la totalité de la cornée.

On peut distinguer les kératites par leur mode d'évolution aigu ou chronique.

Ainsi, les kératites aigues sont caractérisées par des signes d'inflammation aigue et des lésions plus ou moins visibles. On note principalement un blépharospasme, un larmoiement et une congestion conjonctivale. Les lésions cornéennes elles-même sont souvent difficiles à mettre en évidence tant qu'elles ne se compliquent pas d'érosion cornéenne.

Les kératites chroniques sont quant à elle à dominante cellulaire : elles s'accompagnent en général d'une perte de transparence locale ou totale, superficielle ou profonde, d'une néovascularisation ainsi que d'une pigmentation mélanique. Leur évolution est lente, longue et parfois définitive. La pigmentation persiste, telle une cicatrice, même lors de guérison de la kératite.

De plus, il existe des kératites spécifiques d'origine immunitaire dont les plus connues sont les suivantes :