Procidence de la membrane nictitante

Chez le chien, une microphtalmie peut provoquer une procidence congénitale de la membrane nictitante.

Cependant, dans la majorité des cas, cette procidence est acquise. Ainsi, une inflammation prolongée de la conjonctive peut en être la cause. Elle peut aussi apparaître lors d'un syndrôme de Claude Bernard Horner (associée à une ptôse palpébrale et à un myosis), ou lors de blessures ou de maladies douloureuses (provoquant une rétraction du globe oculaire). Enfin une tumeur rétro-oculaire peut pousser la membrane nictitante vers l'avant.

Noter que, chez le chat, une procidence bilatérale de la troisième paupière apparaît fréquemment lors de déshydratation, d'hyperthermie, de cachexie, ou d'irritation du système neuro-végétatif.

Ici, procidence de la membrane nictitante de l'oeil gauche, associée à un myosis et à une ptôse palpébrale chez un Labrador de 7 ans présentant un syndrôme de Horner.