CONCLUSION
Ostéochondrose du condyle latéral fémoral. RETOUR