Plan détaillé de Parasitool

Utilisation du microscope

Principes généraux

Une utilisation correcte du microscope est indispensable pour un diagnostic précis. En dermatologie, les lames doivent être regardées à faible grossissement avant de passer à des grossissements plus importants. Pour optimiser les temps d'observation, il faut d'abord repérer à l'œil nu s'il y a des éléments macroscopiquement repérables (ex: lentes), puis rechercher les zones intéressantes à faible grossissement avant de passer à des grossissements plus importants.

Le temps nécessaire à l'observation attentive d'une préparation microscopique augmente par le carré du facteur d'augmentation du grossissement. Ainsi, passer d'un objectif 2x à 10x augmente par 25 le temps nécessaire à une observation rigoureuse d'un prélèvement. Il est donc indispensable de choisir un objectif faible pour une recherche de parasites, car en prenant un objectif élevé, on risque de passer beaucoup plus de temps, et d'effectuer une recherche moins attentive.

Pour les calques cutanés, il est intéressant de scanner rapidement ceux-ci à faible grossissement pour repérer les zones intéressantes. Cela permet même parfois de faire des découvertes fortuites (ex: Demodex dans du pus).

L'observation des champs doit être méthodique, afin de scanner toute la lame. Aux forts grossissements, il faut garder en permanence la main sur la vis micrométrique afin de faire varier la profondeur de champ sur les différents éléments figurés observés.

 

Grille indicative d'utilisation des objectifs - diaphragme - condenseur

 

Grille d'utilisation raisonnée des objectifs du microscope
Puissance de l'objectif

Grossissement total (pour oculaire 10)

Utilisation type
Position du condenseur - diaphragme
Faible (x2 - x4)
20x - 40x

Recherche de parasites, trichogramme

Baissé - Diaphragme ouvert
Moyenne (x10)
100x
Observation détaillée des éléments repérés à faible grossissement
Baissé ou remonté
Grande (x40)
400x
Cytologie, recherche de levures/bactéries, Identification de l'espèce parasitaire, recherche d'arthrospores
Remonté
Grande à immersion (x100)
1 000x
Identification des cellules sanguines, bactéries, levures
Remonté - Diaphragme fermé

L'utilisation du diaphragme permet de réguler l'éclairement de la préparation et de modifier le contraste. Pour des préparations épaisses, il peut être intéressant de l'ouvrir légèrement pour laisser passer plus de lumière.

 

Mise au point - Identification des lames

 

Au faible objectif il faut remonter complètement la platine porte-objet en direction de l'objectif (sans regarder dans les oculaires de façon à contrôler la remontée de la lame en direction de l'objectif). Regarder ensuite dans les oculaires et descendre la platine porte objet avec la vis macrométrique jusqu'à obtention d'une mise au point. Lors de changement d'objectif, la mise au point se fait ensuite uniquement avec la vis micrométrique.

Une cause fréquente de mise au point difficile est liée au mauvais placement de l'objet par rapport à l'objectif. L'objet à observer doit être du côté de l'objectif. Dans le cas de calques cutanés, il est parfois difficile de savoir de quel côté se trouve l'objet. C'est pourquoi il est indispensable d'identifier correctement les lames du côté de l'objet; ceci d'un point de vue pratique, mais aussi pour retrouver ses prélèvements par la suite.

placemnt objet microscope

En cas d'utilisation d'un scotch test, couper les bords qui dépassent pour que le scotch soit le plus plat possible, et faciliter la mise au point. De même en cas d'utilisation de ruban adhésif tissé pour identifier les lames, ne pas replier celui-ci sous la lame, sous peine d'avoir une lame instable sur laquelle la mise au point est impossible.

 

Note relative à l'utilisation de l'huile

L'utilisation de l'huile à immersion nécessite des précautions. Celle-ci ne doit pas être en contact avec les objectifs non adaptés. Seul l'objectif 100 faisant mention de "OIL" peut être utilisé avec l'huile à immersion. Il convient donc de ne pas repasser à l'objectif 40 quand l'huile a immersion a été utilisée, au risque de le détériorer.

Pour le confort d'utilisation des étudiants suivants, prendre soin d'essuyer à l'aide d'un papier absorbant, l'huile qui aurait pu malencontreusement se déposer sur le chevalet au cours des manipulations.

 

Utilisation de la lampe

Dans le cadre d'utilisation du microscope sur de longues périodes (matinée de consultation), il est conseillé de réduire l'intensité de l'incandescence de la lampe à l'aide du potentiomètre, plutôt que d'éteindre celle-ci à l'aide de l'interrupteur. L'utilisation répétée de l'interrupteur est en effet un facteur de vieillissement prématuré de l'ampoule.