Plan détaillé de Parasitool

Intra Dermo Réaction - IDR

Présentation :

Recherche de la sensibilisation à des allergènes par injection intradermique d'antigènes, afin d'établir la composition d'une solution de désensibilisation.

Eléments recherchés

Réactions cutanées (plaques urticariennes) témoignant d'une sensibilistation à un allergène testé.


Matériel


Vidéo


Commentaires:

L'animal est tranquillisé, puis une zone de 15x15 cm est tondue sur le flanc en prenant soin de ne pas irriter la peau.

A l'aide d'un marqueur indélébile, on visualise les zones d'injection espacées d'environ 1,5 à 2 cm.

On injecte 0,05 ml de chaque solution d'antigène à côté de chaque point, en intradermique stricte. Pour un geste optimal le biseau de l'aiguille doit être dirigé vers le haut, et l'introduction de l'aiguille dans l'épaisseur de la peau. La peau doit être tendue à l'aide de l'autre main, tandis que la solution d'antigène est injectée en dirigeant l'aiguille vers soi, en poussant le piston à l'aide de l'index.


Astuces - Pièges:

Pour réaliser les tests dans de bonnes conditions, une sédation, voire une anesthésie peut être envisagée. Il est cependant important d'éviter les associations kétamine/Diazépam, acépromazine et propofol, qui diminuent les réactions cutanées.

Pour des raisons de rapidité, il est nécessaire de préparer l'intégralité des seringues avant l'examen.

Avant de pratiquer les IDR, il faut veiller à ce que l'animal n'ait pas reçu d'antihistaminiques dans les 2 semaines, de corticoïdes oraux dans les 3 semaines, de corticoïdes retard ou progestatifs dans les 2 mois.


Interprétation - Conditions d’observation:

La lecture du test s'effectue dans les 15-20 minutes après injection.

Il faut d'abord vérifier que le témoin positif (Histamine) donne bien une plaque ortiée, et et que le témoin négatif (solvant) est négatif. Dans le cas contraire le test n'est pas interprétable.

On évalue ensuite subjectivement (manuellement) les réactions positives, puis on mesure les diamètres des réactions jugées positives. Une réaction est positive si son diamètre est supérieur au diamètre moyen des témoins positifs et négatifs.

Une réaction positive ne signifie pas que les symptômes cliniques exprimés par l'animal sont liés à l'allergène en question. Cela signifie uniquement que l'animal est sensibilisé à l'allergène considéré. C'est pourquoi l'IDR est à effectuer chez des patients rigoureusement sélectionnés, et à interpréter à la lumière de l'anamnèse dermatologique et des symptômes.

Il est fréquent d'avoir des faux négatifs. Il faut donc toujours confronter les réactions à la clinique.

Causes fréquentes d'erreurs par excès:

Causes fréquentes d'erreur par défaut: