Plan détaillé de Parasitool

Déroulement d'une consultation de dermatologie


Cette partie vous présente le déroulement détaillé d'une consultation de dermatologie et de parasitologie, et permet d'éclaircir certains points, en vue de la compréhension du formulaire de recueil des données cliniques en Dermatologie-Parasitologie.
Note : Cette partie ne peut être lue intégralement le jour de la consultation, c'est pourquoi vous êtes invité à en prendre connaissance avant de vous rendre en consultation.


Un résumé très succinct est accessible: Accès direct au résumé

Votre prise en charge des animaux

L'ordre des consultations est déterminé par l'ordre d'arrivée (liste à disposition), à défaut de rendez-vous. Assurez-vous entre deux consultations que tout le monde soit bien inscrit. Si une personne n’a pas encore été prise en charge, inscrivez-la et assurez-vous qu'elle soit en possession du dossier de son animal distribué par la caisse centrale.
Lorsque vous prenez un patient en charge pour la préconsultation, indiquez votre nom à côté du nom du propriétaire sur la liste.
Expliquez au propriétaire succinctement le déroulement de la consultation (attente, préconsultation, attente, passage devant un clinicien, attente, remise de l'ordonnance...) sans omettre de vous présenter en tant qu’étudiant. Un client correctement informé permet d'éviter des malentendus par la suite, surtout dans le cas d'un client venant pour la première fois à l'Ecole, et qui pourrait être dérouté par rapport au déroulement d'une consultation classique chez son vétérinaire traitant.


Votre préconsultation


N’hésitez pas à solliciter les cliniciens. Les préconsultations se déroulent en général en binôme, sauf en cas de forte affluence.


Fiche à remplir : Demandez au propriétaire de l'animal si celui-ci a déjà fait l'objet d'une consultation dans l'unité de dermatologie et de parasitologie de l'Ecole.

Vérifiez avec le propriétaire :


Remplissez ensuite la fiche clinique dans l'ordre logique où elle est présentée. Appliquez-vous: votre écriture est amenée à être relue par de nombreux intervenants par la suite.


La fiche clinique est le fruit de longues réflexions. Tous les éléments y figurant ont une importance certaine, voir déterminante selon les cas que vous aurez en charge. Dans le cadre de cet outil pédagogique, seuls quelques points parfois difficiles seront explicités. Pour plus de détails, reportez-vous aux cours de parasitologie et dermatologie qui vous sont dispensés.

Anamnèse:


Signalement : race, âge, sexe, poids. Ne pas oublier de les noter, notamment le poids. La balance est à disposition en salle d'attente.

Motif de consultation : c'est ce qui amène le client à consulter pour son animal. Invitez le client à être concis. Le motif de consultation tient en une phrase. ex: "Mon chien se gratte de plus en plus depuis un mois.", "Mon chat a des croûtes sur le visage", "Mon chien sent mauvais et il a des pellicules". Vous devrez souvent reformuler le motif de consultation, avec des termes plus appropriés. ex: "Prurit généralisé important", "Excoriations cervico-faciales", "Squamosis et séborrhée".

Mode de vie de l'animal: cette rubrique est bien détaillée. Prêtez une attention particulière à la présence d'autres animaux, car cela peut avoir une incidence importante sur le traitement (coût, toxicité...) que vous pouvez être amené à prescrire (ex: antiparasitaire).

Anamnèse non dermatologique : état de santé de l’animal, antécédents pathologiques, affections chroniques, et autres signes a priori non reliés au problème dermatologique.
Concernant les aliments donnés à son animal, ne pas oublier d'évoquer les friandises/compléments alimentaires/barres pour les dents, qui ne seront pas forcément mentionnés spontanément par le propriétaire.

Anamnèse dermatologique : obtenir des informations sur l’apparition des premiers symptômes, leur évolution. L’intensité du prurit, la contagion aux congénères ou propriétaires. Les facteurs saisonniers, alimentaires, et les réponses aux traitements sont aussi une aide précieuse. Réclamez les ordonnances si possible, vérifiez les posologies, et informez-vous le cas échéant, sur les produits que vous ne connaissez pas (VIDAL (version papier), DMV (version papier et informatique), Internet sont à disposition).
Cette partie est certainement la plus difficile à remplir, car elle fait appel à la mémoire du propriétaire, et à son jugement souvent subjectif. Essayer de jauger la confiance que vous pouvez avoir dans ce qui est rapporté par le propriétaire. Ne pas hésiter à reformuler plusieurs fois les questions, à mieux faire expliquer, plutôt que de tenter d'interpréter. Vous devez laisser le propriétaire s'exprimer tout en orientant la discussion, sans lui suggérer les réponses.
Exemple : est-ce que ça le démange ? Se lèche-t-il les pattes ? Se mordille-t-il ? sont des façons différentes d’aborder le prurit. Un propriétaire, aussi attentif soit-il, ne fera pas forcément le lien entre un léchage et une démangeaison.

Examen clinique :


Examen général, puis dermatologique pour effectuer une reconnaissance, et une description lésionnelle.  Il est important d’examiner chaque mm² de peau. Une approche systématique : tête, oreilles, cou, tronc, abdomen, membres, queue, permet de ne pas oublier des lésions importantes. Prêtez une attention particulière aux plis, extrémités (ongles, coussinets), coudes et jarrets.

Pour vos premières consultations de dermatologie/parasitologie du cursus, et en l'absence d'étudiant d'année supérieure pour vous coacher, vous pouvez à partir de maintenant faire patienter le client, en attendant de passer avec un consultant qui vous aidera à remplir la suite de la feuille clinique. Pour les années supérieures, conformément aux exigences d'apprentissage, vous devez continuer.

la suite de la feuille est notée au crayon, ou sur un brouillon, en attendant de passer avec un consultant.


Bilan clinique: reformulez sous forme d'une ou deux phrases les types et la répartition des lésions dermatologiques repérées. En lisant le bilan clinique, on doit pouvoir peindre mentalement les lésions sur l'animal. Ex: Alopécie diffuse sur la ligne du dos, associée à des papules et lésions croûteuses et érythémateuses au niveau du ventre.


Synthèse du cas: C'est un résumé succinct de tout ce qui précède, en ne retenant que l'essentiel. On doit pouvoir en le lisant, avoir une idée globale du contexte clinique de l'animal. : Ex: "Chatte Persan stérilisée, de 1 an, vivant en communauté, en bon état général, présentant un prurit important, corticosensible, associé à des lésions croûteuses de la face, évoluant depuis 2 mois. "


Diagnostic différentiel : hiérarchisé, de l’hypothèse la  plus probable à la moins probable, en fonction des données collectées. C'est le diagnostic différentiel qui dicte les examens complémentaires à réaliser.


Examens complémentaires : Examens simples, immédiats et peu coûteux permettant de confirmer ou d’éliminer les hypothèses les plus probables. Ils sont choisis et réalisés en fonction du diagnostic différentiel que vous avez établi. Avant d'entreprendre l'examen complémentaire, expliquez succinctement ce que vous allez faire pour ne pas surprendre le propriétaire (un raclage cutané peut être mal vécu par exemple). L’obtention du consentement éclairé du client pour la suite des procédures est essentielle. Pour la réalisation des examens, leurs indications et leur interprétation, reportez-vous aux chapitres multimédias consacrés de ce site.


Le client peut maintenant attendre en salle d'attente, jusqu'à ce qu'un consultant soit libre, et que son tour arrive.
En attendant votre tour, réfléchissez sur votre cas, préremplir le dossier électronique CLOVIS, munissez-vous d'une ordonnance vierge et écoutez une consultation en cours.


Passage avec un consultant

Lorsque votre tour arrive, vous pouvez rapidement faire part au consultant du cas que vous allez présenter. Vous allez ensuite chercher votre patient, accompagné de son propriétaire.


Lors de la consultation vous allez présenter oralement, de façon dynamique, votre fiche de consultation, décrire l'anamnèse dermatologique, présenter les lésions que vous avez repérées... Il est fréquent que le propriétaire change de manière plus ou moins importante sa version de l'histoire qu'il vous a racontée au cours de la préconsultation. Il ne faut pas vous en formaliser, il a simplement eu le temps de réfléchir à ce qu'il vous a dit pendant le temps où il était en salle d'attente.
Le clinicien va apporter certaines précisions, ou corrections, que vous noterez dans la fiche clinique.
Bilan clinique, synthèse du cas et hypothèses diagnostiques sont revus et discutés avec le consultant, et le cas échéant modifiés en conséquence. Certains examens complémentaires peuvent être refaits/réinterprétés ou ajoutés.
Des examens de seconde intention, et essais thérapeutiques peuvent être proposés afin de réduire les hypothèses, en vue d’établir un diagnostic définitif.
Le traitement à mettre en place est discuté avec le clinicien, ainsi que la conduite à tenir et les précautions d'emploi si nécessaire. C'est aussi un moment privilégié pour poser des questions sur certains points que vous n'avez pas bien compris.


Le client doit patienter en salle d'attente le temps de rédiger l'ordonnance.


Rédigez l'ordonnance, la présenter au clinicien pour qu'il la valide (tampon + signature). Apportez l'ordonnance au client ainsi que son dossier. Relisez l'ordonnance avec lui afin de lui réexpliquer certains points qu'il n'aurait pas compris, puis indiquez-lui comment se rendre à la Pharmacie Centrale ainsi qu'à la caisse pour qu'il y dépose les prélèvements si nécessaire, et régler.


Finissez de remplir le dossier CLOVIS, et rangez la fiche de consultation dans le panier des consultations de la matinée.

Résumé:

  1. Inscrire le client sur la liste d'arrivée
  2. Peser l'animal (balance dans la salle d'attente)
  3. Remplir une nouvelle fiche ou fiche de suivi
  4. Faire l'examen clinique et dermatologique
  5. Noter au brouillon le bilan clinique, synthèse du cas et hypothèses diagnostiques
  6. Réaliser les examens complémentaires judicieusement choisis
  7. Passer avec le consultant
  8. Rédiger l'ordonnance et la faire valider
  9. Relire l'ordonnance avec le propriétaire et le diriger vers la pharmacie centrale et la caisse
  10. Renseigner CLOVIS