Plan détaillé de Parasitool

Calque cutané par impression sur lame de verre

Présentation :

Application d'une lame de verre sur la peau ou une lésion cutanée, afin de prélever des éléments cellulaires, microorganismes et autres débris présents.

Eléments recherchés

Bactéries (coques ou bâtonnets), levures (Malassezia), neutrophiles, éosinophiles, macrophages, cornéocytes, etc...

Liens photographiques


Matériel


Vidéo

Commentaires:

Saisir la lame entre le pouce et le majeur, l'index étant posé au milieu de la lame. Appliquer la lame de verre sur la peau ou la lésion, en effectuant une contre-pression avec l'index, pour éviter que la lame ne se brise. Répéter l'opération plusieurs fois au même endroit, ou à différents endroits pour avoir un calque cutané plus global. Au bout de quelques applications, il est possible de voir un dépôt macroscopiquement visible sur la lame de verre, si celle-ci est regardée à la lumière.

Identifier, laisser sécher et colorer.


Astuces - Pièges:

Ne pas oublier d'identifier la lame, pour repérer de quel côté la lame a été imprimée, afin de pouvoir faire la mise au point du bon côté.

Lors de l'application de la lame de verre sur la peau, veiller à ne réaliser qu'une pression orthogonale à la peau, ou à faire rouler la lame contre un pli de peau. Eviter de faire glisser la lame afin de limiter les artefacts d'étalement.

Pour les espaces interdigités, replis unguéaux, ou les lésions particulièrement sèches, un raclage superficiel ou un scotch-test est plus adapté.

Interprétation - Conditions d’observation:

Observer la lame d'abord au faible grossissement pour déterminer les zones intéressantes, puis passer au plus fort grossissement, jusqu'à l'immersion.

Le condenseur doit être remonté pour les forts grossissements, et le diaphragme fermé. Cf technique.

Il existe une flore cutanée naturelle. Seule l'observation de plusieurs éléments fongiques ou bactériens à fort grossissement, associé à une clinique évocatrice est interprétable. On recherche en particulier des images de phagocytose.


Liens photographiques